logo
Vous avez une question ? Appelez-nous

+: 20 28 44 07 / 51 41 09 41

Nous sommes ouverts du lundi au vendredi

: Lundi - Vendredi : 08.00 - 18.00

Envoyez-nous un e-mail

amsode@amsode.org

Lancement du Projet d’Appui aux Réfugiés Urbains et Déplacés Internes de Bamako

Parmaleha maiga

Lancement du Projet d’Appui aux Réfugiés Urbains et Déplacés Internes de Bamako

La salle de réunion de l’ONG dénommée Association Malienne pour la Solidarité et le Développement (AMSODE)  a servi de cadre pour la cérémonie de lancement du Projet d’Appui  aux Réfugiés Urbains et Déplacés Internes de Bamako. Ce projet est financé par l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique et mis en œuvre par AMSODE pour une durée de dix (10) mois  c’est-à-dire d’octobre 2019 à Juillet 2020. Il vise à :

  • Renforcer la résilience et l’autonomisation des réfugiés urbains ;
  • Améliorer les conditions de vie des réfugiés.

Rappelons que l’objectif de la cérémonie de lancement avait pour objectif général     d’informer les parties prenantes  et les inviter à une meilleure collaboration en vue de la réussite du projet.

Ainsi, la cheffe du service local du développement social et de l’économie solidaire dans son discours rappellera  que l’appui aux réfugiés s’inscrit dans une logique d’inclusion qui a toujours prévalu au Mali (terre d’hospitalité et de solidarité.  Aussi, elle dira que le projet est pertinent eu égard aux activités de renforcement   des capacités planifiées visant l’autonomisation des bénéficiaires.

Parlant du projet, un représentant de la délégation de l’UNHCR  fera savoir les  expériences et compétences techniques d’AMSODE en matière de gestion des projets dédiés aux réfugiés et déplacés internes. Ensuite, il mettra l’accent sur la nécessité de la conjugaison des efforts pour un  retour définitif de la paix au Mali.

Après cela, la parole a été donnée au président de l’Union des Réfugiés au Mali. Dans son discours, le président  saluera  l’hospitalité du Mali, les efforts de l’UNHCR avant de mettre en relief l’impérieuse nécessité du retour  de la paix dans les pays en situation de conflit. Il termina son discours par les propos ci-après: « malgré le sens de l’hospitalité des maliens, on est mieux que chez soi, donc il faut que la paix revienne dans nos contrées. ».  Dans cette même optique, l’un des porte-parole des déplacés internes de Faladié affirmera : « Tant qu’il y’ a la guerre, nous serons obligés de rester ici. Nous voulons  la paix, si vous nous voyez ici, c’est que nous sommes fatigués par toutes les atrocités vécues».

À propos de l’auteur

maleha maiga editor

Laisser un commentaire